Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2011-09-30T16:52:00+02:00

demain octobre, et toujours 30 degrés au nord de la Loire...

Publié par undetension

nevers2011-010a.jpg

 

 

Avec cette inhabituelle chaleur pour une fin du mois de septembre, l’endroit le plus rafraîchissant de Nevers est le bord de Loire.

 

nevers2011-009.JPG


Les pêcheurs ont l’air d’apprécier ce climat.

 

nevers2011-006.JPG


Pour rester dans cette ambiance fluviale, la terrasse du restaurant La Gabare est idéale le soir venu.

 

nevers2011gabarre-004.JPG


Sans doute la meilleure adresse de la ville, avec Le Bengy.

 

lagabare.jpg


En rouge, le Menetou-Salon morogues du Domaine Henry Pellé est tout bonnement exceptionnel, et le blanc à peine moins mémorable.

 

nevers2011gabarre-007.JPG

 

 

Voilà une semaine bien remplie. A la relecture des commentaires de mes stagiaires, tous chefs de service,rédigés lors de l'évaluation le dernier jour, on se dit qu'ils ont pris un coup de chaud, avec cette canicule inattendue. A moins que les langues ne se délient, en cette "fin de règne" :

Malgré les compétences et la compétence des animateurs, le stage était destiné à passer un message auquel, hélas, les cadres croient de moins en moins, occupés quotidiennement à colmater des brèches de plus en plus béantes.

 

nevers2011-001.JPG

Voir les commentaires

2011-09-30T07:07:00+02:00

(yes) oui, canne

Publié par undetension

bus.gif

 

Une dame très âgée, qui se déplace en prenant appui sur une canne, monte dans un bus bondé. Nous sommes en 2011, donc personne ne cède sa place.

 

cane-vieille.jpg


Elle tient difficilement debout et à l'occasion d'un arrêt un peu brutal de l'autobus, sa canne dérape sur le sol et elle s'étale de tout son long.

Bien assis sur son siège, un petit garçon d'environ six ans la regarde et dit :

-" Vous savez madame, si vous aviez mis un petit bout de caoutchouc au bout, vous ne seriez pas tombée ! "

La vieille dame, très en colère, lui répond :

- " Et si ton père avait fait la même chose il y a six ans, j'aurais eu un siège libre aujourd'hui...petit con !"

Voir les commentaires

2011-09-29T07:04:00+02:00

never say nevers

Publié par undetension

nevers11-050.JPG

 

 

Septembre plus chaud que juillet ? Une aubaine que mon stage à Nevers ait été déplacé de novembre et avancé de deux mois.

 

nevers11-024a.jpg


 

nevers11-056.JPG

 

La lecture des journaux du moment pouvant conduire au pessimisme, mieux vaut ne pas ouvrir les feuilles de chou, économiser le prix du papier et équarquiller les yeux devant le spectacle gratuit offert par la nature, y compris en pleine ville.

 

nevers11-045a.jpg

 

Drôle d'époque, il faut presque faire un effort pour s'intéresser à ce qui est pourtant à portée de mains, tellement on nous habitue à devoir prendre notre voiture et payer l'entrée à un endroit clos dont on déduit que lui seul est digne d'intérêt, puisqu'il est nécessaire de s'apauvrir pour avoir le droit de le regarder.

 

nevers11-057.JPG

 

 

nevers11-054b.jpg

 

 

nevers11-051.JPG

 

Pourtant, vous voyez, en dix minutes de marche sur le trottoir d'une ville quelconque, les spectacles gratuits et hauts en couleurs ne manquent pas.

 

nevers11-040.JPG

Voir les commentaires

2011-09-27T16:31:00+02:00

Le boulet

Publié par undetension

La droite piégée par la Ve République

 

 

Sarkiller.jpg

 

La droite française manque de primaires. Au lendemain du basculement historique du Sénat à gauche, le contraste est saisissant entre la déliquescence de la majorité, recroquevillée autour d’un chef contesté par les siens, et la façon dont l’opposition est en train de sélectionner démocratiquement son leader pour le doter d’une légitimité irréprochable en vue de la compétition élyséenne du printemps 2012.

En l’espace de cinq ans, l’UMP, censée fondre l’ensemble de la droite en un seul et même parti tout entier dévoué au charisme, et au succès, de son chef, est devenue une infernale machine à perdre dès lors que ce même chef n’est plus en capacité d’affirmer son autorité sur des troupes récalcitrantes. (…)

Le président sortant est, par définition, le seul et unique candidat envisageable. Le souci, c’est qu’en rédigeant la Constitution, Michel Debré songeait à l’homme du 18 juin, pas à un "serial looser" couturé de toutes parts qui aura réussi l’exploit d’encaisser sur son seul nom défaites, revers et raclées aux municipales, régionales, cantonales et même sénatoriales…

Piégée par l’esprit de la Ve République qui lui interdit de songer à changer de cheval si près du but, il n’est plus qu’un totem devant lequel l’UMP se prosterne pour se sauver, le dogme de l’infaillibilité sarkozyenne, cette croyance quasi-magique dans la capacité d’un (sur)homme à vaincre seul, envers et contre tous. Le souci c’est que même à droite, il n’y a plus guère qu’un individu à y croire encore.

 

Renaud Dély


Article paru dans le Nouvelobs du 27-09-11

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog