Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2013-02-28T08:55:00+01:00

j'estime très haut Brion (brillant !)

Publié par undetension

On lui doit la découverte de Tex Avery en France : rien que pour cela, Patrick Brion, historien du cinéma, mériterait une statue.

 

Combien de merveilleuses découvertes ai-je fait en suivant sur France 3 son Cinéma de minuit ? Dans les années 70 et 80, je ne sortais que très rarement le vendredi soir, car il y avait aussi Apostrophes, autre émission culte, juste avant : je buvais du petit lait dès le générique (quelques notes de piano de Rachmaninov) de l'émission de Pivot, et enchaînais sans jamais m'assoupir sur un trésor en noir et blanc.

 

cinema-de-minuit.jpg

 

Sans Patrick Brion, peut-être que quasiment aucun Français n'aurait su qui étaient ces génis absolus du septième art  qu'étaient Browning, Mankiewicz, Tourneur, Capra...et, tout en haut de mon panthéon personnel, Tex Avery et Ernst Lubitsch.

 

patrick brion tex avery


Déplacée au dimanche soir, l'émission existe toujours ! C'est le dinausaure, l'unique survivant du ciné-club dans le p.a.f.!

La voix de Patrick Brion est immédiatement reconnaissable, à cause d'un débit étrange, ses phrases étant ponctuées de silences prononcés.

Récemment sur F3, il rediffusait des Fritz Lang rares et passionnants, dont l'un n'est, de façon incompréhensible, jamais sorti en salle en France. Lang ! Le réalisateur mythique de M le maudit, de Metropolis !  

 

lang-house-by-the-river.jpg 

House by the river est pourtant une oeuvre extrêmement prenante, teintée d'onirisme. Du grand film noir, où l'on assiste au lent basculement dans la folie d'un écrivain en panne d'inspiration. Magnifique photo en noir et blanc, qui réussit à rendre inquitant un simple cours d'eau, du vent dans les arbres. Dans ce style, on n'est pas loin du niveau du Psychose d'Hitchcock.

 

lang-le-secret-derriere-la-porte.jpg


Et que dire du Secret derrière la porte, sans doute meilleur que le Rebecca d'Hitchcock encore, sur un sujet voisin. Cette libre adaptation de Barbe-Bleue demeure l'une des tentatives les plus réussies de transposition de la psychanalyse à l'écran.

Voir les commentaires

2013-02-27T00:11:00+01:00

En cette période de crise, la philosophie Serres (2/2)

Publié par undetension

petite-poucette-Michel-Serres.jpg

 

 

Que répondez-vous à ceux qui s’inquiètent de voir évoluer les jeunes dans l’univers virtuel des nouvelles technologies ?

Sur ce plan, Petite Poucette n’a rien à inventer, le virtuel est vieux comme le monde ! Ulysse et Don Quichotte étaient virtuels. Madame Bovary faisait l’amour virtuellement, et beaucoup mieux peut-être que la majorité de ses contemporains. Les nouvelles technologies ont accéléré le virtuel mais ne l’ont en aucun cas créé. La vraie nouveauté, c’est l’accès universel aux personnes avec Facebook, aux lieux avec le GPS et Google Earth, aux savoirs avec Wikipédia. Rendez-vous compte que la planète, l’humanité, la culture sont à la portée de chacun, quel progrès immense ! Nous habitons un nouvel espace… La Nouvelle-Zélande est ici, dans mon iPhone ! J’en suis encore tout ébloui ! Le savoir est en accès illimité !

Ce que l’on sait avec certitude, c’est que les nouvelles technologies n’activent pas les mêmes régions du cerveau que les livres. Il évolue, de la même façon qu’il avait révélé des capacités nouvelles lorsqu’on est passé de l’oral à l’écrit. Que foutaient nos neurones avant l’invention de l’écriture ? Les facultés cognitives et imaginatives ne sont pas stables chez l’homme, et c’est très intéressant. C’est en tout cas ma réponse aux vieux grognons qui accusent Petite Poucette de ne plus avoir de mémoire, ni d’esprit de synthèse. Ils jugent avec les facultés cognitives qui sont les leurs, sans admettre que le cerveau évolue physiquement.

 

L’espace, le travail, le savoir, la culture ont changé. Et le corps ?

Petite Poucette, enfant désiré, n’aura pas faim, pas soif, pas froid, sans doute jamais mal, ni même peur de la guerre sous nos latitudes. Et elle vivra cent ans. Comment peut-elle ressembler à ses ancêtres ?

Ma génération a été formée pour la souffrance. La morale judéo-chrétienne, qu’on qualifie à tort de doloriste, nous préparait tout simplement à supporter la douleur, qui était inévitable et quotidienne (…)

 

esperance-de-vie-a-la-naissance.jpg


Ne plus souffrir, c’est un changement extraordinaire. Et puis, on est beaucoup plus beau aujourd’hui. Quand j’étais petit, les paysans étaient tous édentés à 50 ans ! Et pourquoi croyez-vous que nos aïeux faisaient l’amour habillés, dans le noir ? La morale, le puritanisme ? Rigolade ! Ils étaient horribles, tout simplement. Les corps couverts de pustules, de cicatrices, de boutons, ça ne pouvait pas faire envie. La fraise, cette collerette que portaient les nobles, servait à cacher les glandes qui éclataient à cause de la petite vérole ! Petite Poucette est jolie, elle peut se mettre toute nue, et son copain aussi. Quand on la prend en photo, elle dit «cheese», alors que ses arrière-grands-mères murmuraient «petite pomme d’api» pour cacher leurs dents gâtées.

Ce sont des anecdotes révélatrices. Car c’était au nom de la pudeur, et donc de la religion et de la morale, qu’on se cachait. Tout cela n’a plus cours. Je crois aussi que le fait d’être «choisi» lorsqu’on naît, à cause de la contraception, de l’avortement, est capital dans ce nouvel état du corps. Nous naissions à l’aveuglette et dans la douleur, eux sont attendus et entourés de mille soins. Cela ne produit pas les mêmes adultes.

L’individu nouveau a une très longue vie devant lui, cela change aussi la façon d’appréhender l’existence

Une longue vie devant et aussi derrière lui. L’homme le plus cultivé du monde des générations précédentes, l’uomo di cultura, avait 10 000 ans de culture, plus un peu de préhistoire. Petite Poucette a derrière elle 15 milliards d’années, du big bang à l’homo sapiens, le Grand Récit n’est plus le même ! Et on est entrés dans l’ère de l’anthropocène et de l’hominescence, l’homme étant devenu l’acteur majeur du climat, des grands cycles de la nature. Savez-vous que la communauté humaine, aujourd’hui, produit autant de déchets que la Terre émet de sédiments par érosion naturelle. C’est vertigineux, non ? Je suis étonné que les philosophes d’aujourd’hui, surtout préoccupés par l’actualité et la politique, ne s’intéressent pas à ce bilan global. C’est pourtant le grand défi de l’Occident, s’adapter au monde qu’il a créé. (…)

 

 

Michel Serres, philosophe et historien des sciences


 

Extraits de deux interviews réalisées par P. Nivelle et L. Joffrin, parues dans Libération le 3-11-10 et le Nouvelobs du 31-01-13, intitulées "Petite Poucette, la génération mutante", et "E-génération".

 

michel-serres.jpeg

Voir les commentaires

2013-02-25T06:17:00+01:00

Chorégraphie sous-marine parfaite, au millimètre

Publié par undetension

Non loin de Koh Bon, plus au nord, la jolie petite île de Koh Tachaï.

 

 

thai126-009a.jpg


Belle plongée sur le site de North pinnacle : étoiles de mer, perroquet jaune, poisson ballon étoilé, murène, labre nettoyeur, alevins, d’abord calmes, puis s’éclipsant après une accélération prodigieuse !

Admirez leur mimétisme lorsqu’ils sont chassés par des carangues, ils partent tous dans la même direction à la vitesse de la lumière, avec une synchronisation incroyable ! Puis une langouste bien à l’abri sous sa roche, coraux, gorgones, 2 poissons papillon à collier, comatules (qui font partie des crinoïdes, animaux marins ressemblant morphologiquement à une plante à fleur accrochée au fond marin), étoile de mer bleue, et pour terminer en beauté un dernier ballet d’alevins.

 

 

 

 

 

Koh Tachaï, le 20-03-12

 

thai-koh-tachai-pinnacle.jpg

 

 

 

 

Koh-Tachai-aerial.jpg

Voir les commentaires

2013-02-24T00:56:00+01:00

peut-on être teuton et turc ?

Publié par undetension

population-allemande-declin.jpg

 

Angela a tranché, c'est non. Pas de double nationalité, malgré un spectaculaire dépeuplement du pays, entre autres difficultés à venir. Choisir d'être plutôt turc ? Plutôt allemand ? Un choix difficile, pour les nombreux jeunes nés en Allemagne de parents turcs.

Quelques films d'outre-Rhin illustrent parfaitement les difficultés (bien pires que le renoncement à l'une de ses deux nationalités) que doivent tenter de surmonter les jeunes, mal à l'aise sur chaque rive du Bosphore.

 

l-etrangere.jpg


Dans L'étrangère, c'est le poids des traditions familiales, sociales et religieuses qui assomme littéralement l'héroïne.

 

head-on.jpg


On retrouve la même actrice (une des rares anciennes stars du porno ayant assez de talent pour réussir sa reconversion dans le cinéma conventionnel) dans le célèbre Head-on, poignante histoire d'amour, film bardé de prix parfaitement justifiés. En arrière-plan, on y devine les difficultés d'intégration, et le mal du pays.

 

De-l-autre-cote.jpg

 

Du même réalisateur qu'Head-on, De l'autre côté, fait la part belle aux scènes stambouliotes.

L'histoire conte le destin croisé d'une Turque arrivée sur le tard -et illégalement- en Europe, et d'une Allemande découvrant brutale une civilisation ottomane assez brutale.

Ces trois oeuvres présentent une vision lucide mais désenchantée du monde contemporain, implacable, dans lequel l'individu est trop souvent moins fort que le système.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog