Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-05-19T09:42:00+02:00

faire surgir la beauté de la laideur

Publié par undetension

de-rouille-et-d-os.jpg

 

C'est ce qu'arrive à faire Jacques Audiard à chaque film : il prend des anti-héros, des zéros, des cassés, des broyés, des relous, des chelous, des violents, des enfants violentés, des petits Q.I., des laissés pour compte de la société de consommation, et il fait sortir d'eux de la chaleur, de l'humanité, de la grandeur, de la noblesse d'âme, de l'amour... Impressionnant.

Idem pour l'image, faussement délavée, blafarde ou à contre-jour, elle ne laisse en réalité rien au hasard.

De rouille et d'os est un excellent  film, mais pas au point d'égaler la réussite du précédent, Un prophète.

C'est un peu trop cérébral et maîtrisé, tant le réalisateur tient sans doute à ne pas tomber dans le mélo.

La musique et les acteurs, par contre, sont formidables, on n'a sans doute pas fini de voir Matthias Schoenaerts, il est vraiment "opé".

La critique surestime néanmoins cette oeuvre, sans doute parce que le niveau moyen du cinéma hexagonal est si faible que la moindre réussite provoque un enthousiasme débordant.

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog