Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2013-08-15T05:58:00+02:00

ne laissera personne indifférent

Publié par undetension

LES-SALAUDS.JPG

 

Voilà, il est enfin sorti, ce film tant attendu depuis le raffut observé lors du festival de Cannes. Pas tant à cause du titre, « Les salauds », que du contenu : une descente en enfer, sans réelle explication, d’une famille bien sous tous rapports. Enfin, bien, c’est ce que croit le héros –magistral Vincent Lindon- au début du film, lorsqu’il débarque à Paris. Puis il découvrira autour de lui silence coupable, pouvoir absolu de l'argent, gestion patrimoniale désastreuse, inceste, meurtre, suicide…

 

LES-SALAUDS-PHOTO4.JPG

 


Les critiques, dans l’ensemble, n’ont pas aimé (Telerama, Libération), et il n’est pas difficile de comprendre pourquoi : le scénario est volontairement très vague, le propos ambigu, l’atmosphère lourde, la vision de l’humanité noire.

J’ai du mal à en parler de façon détachée, car le film représente beaucoup pour moi : en fin d’année dernière –nous en reparlerons- j’ai assisté à une journée complète du tournage, seul étranger au milieu de l’équipe (une trentaine de personnes). Un moment inoubliable pour un cinéphile.

Et le mois dernier, lors d’une projection privée, je le découvrais en avant avant-première, dans un autre montage, finalement non retenu. Alors, forcément, ce film au départ spécial devient ainsi très très spécial.

Je dirais simplement que peu de spectateurs seront aussi enthousiastes que les critiques des Inrocks ou des plus confidentiels Passeur critique, Critikat ou Slate.

 

 

Chiara-Mastroianni-Vincent-Lindon-sur-le-photocall-du-film-.jpg

 

Mais que, malgré ses défauts, il possède plusieurs qualités indéniables, dont certaines justement relevées par Le Monde et L’Express : la musique, et plus encore l’interprétation (Lindon, Mastroianni), ainsi que la photographie (Godard), qui pousse parfois les plans jusqu’à l’abstraction. Et sans doute aussi le courage, parce qu'oser cette radicalité de propos était assez osé. Au moins, cela change du ronron aseptisé, formaté made in France.

Je croise maintenant les doigts pour que cela se traduise en nomination(s) pour les Césars l’an prochain.

 

LES-SALAUDS-PHOTO3.JPG


En attendant, pour mieux comprendre la volonté de la réalisatrice, Claire Denis, Les cahiers du cinéma livrent quasiment toutes les clés du film.

 

 

cahiers-du-cinema.jpg

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog