Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2013-09-10T21:16:00+02:00

pas toujours drôle d'être étranger en France

Publié par undetension

 

subrahmanyam.jpg

 

 

- Que signifie être étranger dans la France d'aujourd'hui ?

- Il faut évidemment distinguer plusieurs sortes d'étrangers. En France, quand on pense à un étranger, c'est d'abord à un Maghrébin ou à un Africain.

 

8-mars-journee-femme-arabe.gif

 

 

Un jour viendra peut-être où l'on parlera davantage des Indiens et des Bangladais. Une personne comme moi, originaire du sous-continent indien, passe un peu inaperçue en France, et n'est pas stéréotypée à la manière d'autres types d'étrangers. Cela a des avantages, mais cela engendre aussi des confusions (…).

- A l'ère de la mondialisation, quelle place occupe la France sur le plan intellectuel et international ? Est-elle irrémédiablement condamnée à n'être qu'une puissance moyenne ?

- Depuis vingt ans, le changement politique n'a pas été si flagrant. Si changement il y a eu, c'est plutôt pendant les sept ou huit premières décennies du XXe siècle : entre la France de 1914 et celle des années 1980. En ce qui concerne la notion de pouvoir, la perte de l'empire colonial a impliqué un certain nombre de choses; mais il faut aussi parler – ce qui est peut-être plus compliqué – de la perte du poids culturel. En 1980, cette chute n'était pas évidente, puisqu'on parlait de la "French theory" dans les universités américaines. Philosophes et sociologues français étaient influents : Michel Foucault, Gilles Deleuze, Pierre Bourdieu. Aujourd'hui, ces figures ont disparu sans avoir été remplacées. C'est une perte de vitesse, même s'il est trop tôt pour affirmer que c'est un tournant décisif. Il y a une espèce de perte progressive du français comme véhicule de communication intellectuel et international. C'est bien dommage. De nos jours, il y a trois langues qui pèsent inégalement sur l'échelle internationale : l'anglais, le chinois et l'espagnol (…).

- Et sur le plan du rôle de la France dans le monde ?

- Sur le plan international, depuis l'époque du général de Gaulle, les Français ont toujours voulu jouer le rôle de contrepoids. Telle est la logique qui a présidé au choix d'être une puissance nucléaire, alors qu'il y avait assez de bombes dans le monde. La question se pose encore, même dans le cas de la Syrie. Mais les Français se trouvent dans une certaine difficulté. Ont-ils vraiment le champ libre? Dans le cas libyen, ils ont poussé un peu en avant. Quoi qu'il en soit, cette notion d'autonomie d'action telle qu'elle a pu avoir cours dans les années 1950-1960 a perdu de sa force.

- Estimez-vous que la France a toujours du mal à assumer son passé, surtout son passé colonial ?

- Est-ce que la France a plus de difficulté à assumer son passé colonial que les autres ex-puissances impériales ? Qui parle, aux Etats-Unis, de ce qui s'est passé aux Philippines aux XIXe et XXe siècles ? Personne, pas plus que l'on n'a assumé la guerre du Vietnam dans ce pays. La comparaison doit se faire aussi avec l'Angleterre: d'un côté, les Anglais ont mieux digéré leur passé colonial ; mais de l'autre, les Français ont une attitude moins dure envers les populations issues de leur ex-empire colonial. Le niveau de racisme que j'ai ressenti en Angleterre envers les Indiens et les Pakistanais est bien supérieur à ce qu'on vit avec les Maghrébins en France. Dans bien des milieux en Angleterre, on n'a aucune idée de ce qui s'est passé dans les colonies, et on croit parfois qu'il s'agissait simplement d'une belle aventure.

La vraie question est de savoir comment on enseigne ce passé" (…).

 

Sanjay Subrahmanyam, historien indien

extraits d’une interview parue dans Le Monde du 8-09-2013, intitulée « La France, une terre d’asile, vraiment? »

 

 

 

 

subrahmaniam-comment-etre-un-etranger.jpg

 

 

 

*                  *

 

 

 

Il a raison ce globe-trotter, vous connaissez une blague sur un sri-lankais ? Ben non, pourtant il commence à y en avoir pas mal ici, mais on ne parle pas d’eux. Et une blague sur les indiens ? Pas plus d’ailleurs, malgré leur nombre. A l’inverse, on trouve des histoires drôles avec ceux d’Amérique, alors qu’aucun d’eux n’est installé en France. Etrange.

 

 

appel-masque.jpg


La tête de turc, dans l’esprit du xénophobe français, est africaine, de préférence maghrébine et de confession musulmane.

 

femme-voilee.jpg


Des caricatures, on en trouve alors des milliers, et des histoires se prétendant drôles aussi. Voici l’une des plus longues et des plus méchantes. C'est lourdingue, mais éclairant sur une façon de penser très répandue dans l'hexagone :

 

Tous les gens on l’air de se demander pourquoi les Musulmans terroristes ont tant hâte de se suicider…

 

Regardons ensemble les évidences :

Pas de Noël

Pas de télévision

Pas de femmes nues

Pas de football

Pas de côtelettes de porc

Pas de hot-dogs

Pas de hamburgers

Pas de bière

Pas de bacon

Des serviettes comme chapeaux

Ils attendent constamment celui qui gueule dans la tour

Ils ont plus d’une femme, donc, davantage de belles-mères

Ni leur(s) femme(s) ni eux ne peuvent se raser

Ils font la cuisine sur de la merde de chameaux séchée

Leur femme est choisie par quelqu’un d’autre qu’eux !

Alors quand on leur dit «quand vous allez mourir, vous serez beaucoup mieux »??

Ce n’est pas comme si ça pouvait être pire!

 

Les Musulmans ne sont pas heureux

 

Ils ne sont pas heureux à Gaza

Ils ne sont pas heureux en Égypte

Ils ne sont pas heureux en Libye

Ils ne sont pas heureux au Maroc

Ils ne sont pas heureux en Iran

Ils ne sont pas heureux en Irak

Ils ne sont pas heureux au Yémen

Ils ne sont pas heureux en Afghanistan

Ils ne sont pas heureux au Pakistan

Ils ne sont pas heureux en Syrie

Ils ne sont pas heureux au Liban

Alors, où sont-ils donc heureux ?

 

Ils sont heureux en Australie

Ils sont heureux au Canada

Ils sont heureux en Angleterre

Ils sont heureux en France

Ils sont heureux en Italie

Ils sont heureux en Allemagne

Ils sont heureux aux États-Unis

Ils sont heureux en Suède

Ils sont heureux en Norvège

Ils sont heureux en Hollande

Ils sont heureux au Danemark

En fait, ils sont heureux dans tous les pays qui ne sont pas musulmans et…malheureux dans tous les pays qui le sont !

Ensuite, une fois ici, ils veulent changer ces pays heureux, pour qu’ils deviennent comme les pays d’où ils viennent et où ils étaient malheureux !

 

 

 

*                  * 

 

 

Pour finir, le dessin d'Adam et Eve en version musulmane, suivi d'autres petites irrévérences.

 

adam-et-eve-version-musulmane.jpg

 

 

 

 

 

 

 

st-valentin.jpg

 

 

 

 

 

 

Burka

 

 

 

 

 

Caire-anna.jpg

Voir les commentaires

commentaires

k2r72 24/12/2014 22:27

finalement votre théorie et vos commentaires ne sont pas mieux
les intégriste eux ne comprenne rien a la religion
vue l'heure niveau
et vous ne comprenez même pas que eux ils sont a cote de la plaque
au finale vous êtes semblable

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog