Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2007-06-30T21:51:24+02:00

presque des vacances

Publié par undetension

L'arrivée à Hammamet, c'est...presque une arrivée en vacances !
Les faubourgs de la ville ne laissent pas imaginer que nous arrivons dans une station balnéaire...

Ah, un panneau indique Fourati, nous sommes donc proches de notre hôtel.

L'entrée donne envie de découvrir l'endroit, rentrons dans la cour intérieure


Un plan permet de prendre conscience de l'étendue des installations : plusieurs bâtiments et piscines, un grand parc, un silence qui contraste avec l'effervescence de la capitale
En traversant la cour, nous nous retrouvons dans le hall, qui débouche sur un superbe jardin



C'est un peu dommage de ne rester qu'une demi-journée, ça a l'air bien, les fleurs sur le lit dissuaderaient presque de le défaire !
La terrasse est orientée vers la mer, c'est vraiment beaucoup beaucoup plus joli que la Nièvre !

Mais nous n'avons pas le temps de profiter des installations (ah, la piscine !), nos hôtes ont prévu de nous faire visiter une autre ville à une heure de voiture au nord d'Hammamet
A peine le temps de poser nos valises, et nous voilà repartis ! Au travers la vitre de la voiture, qui longe la côte, on distingue une grande colonie de flamands roses, enfin, disons que vous devez me croire...





Voir les commentaires

2007-06-29T21:13:03+02:00

I want my night in Tunisia

Publié par undetension
En attendant l'avion pour Paris demain, nos hôtes nous demandent si aller à Hammamet nous plairait ? Poser la question, c'est y répondre. Et puis nous serons plus frais ce soir, puisque nous ne marcherons pas cet après-midi, nous ferons de la voiture...
Au travers de la vitre je photographie au hasard les paysages qui bordent l'autoroute.








En chemin, nous nous arrêtons sur une aire d'autoroute, et Chaker insiste pour nous offrir un thé dans une station service. On ne sait pas ce qu'il y a dedans, beaucoup de choses apparemment au vu de se couleur sombre, mais il est vraiment délicieux.
Je constate une nouvelle fois que je suis comme l'homme invisible : je m'approche des autres, je les regarde, je les scrute, et eux ne regardent jamais. Déjà sur les petits films dans la médina de Tunis, on remarque que personne ne regarde jamais la caméra. Je me fonds dans le paysage, je suis transparent, ce n'est plus de la discrétion, c'est de l'absence.
Par chance, je ne suis pas en quête d'admiration, de reconnaissance, cela ne me fait absolument pas souffrir. Au contraire, parfois c'est jouissif : je rentre partout sans faire de bruit, sans sonner ou frapper, et je fais mes photos sans contrainte, et repars, tel un fantôme, personne n'ayant remarqué qu'un photographe était passé.
Et puis nous repartons, je me dis alors que c'est ce soir ou jamais pour une "night in tunisia".

Voir les commentaires

2007-06-29T21:01:03+02:00

ce n'est qu'un au revoir

Publié par undetension
Vendredi 8 juin : c'est le dernier jour de stage. Sur le chemin de l'école, nous nous arrêtons pour acheter des fleurs à Ajmia, qui a passé son dimanche avec nous.


Nos merveilleux stagiaires nous remercient par de grands sourires et de beaux cadeaux pour notre travail, finalement moins difficile que prévu, malgré une configuration de salle qui se prête difficilement à la v.r.h. et au travail en sous-groupes.


Nous les remercions nous aussi vivement de leur enthousiasme et promettons de leur écrire.

Voir les commentaires

2007-06-28T21:01:20+02:00

le coeur de la ville

Publié par undetension
Le gouvernement est installé sur une belle place, à proximité de la médina et de la grande mosquée



Cette belle bâtisse ? L'équivalent de Bercy en France, le ministère des finances








Au royaume de la chechia



http://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A9chia

Heureusement qu'il y a un plan, et parfois des plaques bilingues aux angles des rues, car on se perd vite dans cette ville pré-haussmanienne ! L'eau en moins, cela fait un peu penser au dédale de petites rues de Venise : les villes où l'on se perd facilement ont toujours davantage de charme...


Quelques belles anciennes demeures reconverties en musée ou galerie d'art, comme Dar Bouderbala

Dar Ben Addallah

Dar Othman

Sans avoir besoin de demander notre chemin, nous rentrons une nouvelle fois à pieds à l'hôtel, en passant par la grande avenue Habib Bourguiba


L'hôtel est à côté d'un pâté de maisons impossible à approcher, à pieds ou en voiture, une barrière dissuasive étant dressée au bord de la route. Miradors, policiers en armes...Caserne ? Non. Services de renseignements ? Non, un bâtiment civil, qui retransmet "la voix de son maître" : la radiodiffusion télévision tunisienne.

Le soir, je fais les bagages, et découvre un petit papier sous la plaque de verre qui recouvre le bureau : une flèche qui indique la direction de La Mecque, pour ceux qui prient Allah dans leur chambre.
En Irak, la population ferait bien de mettre des flèches indiquant Washington à l'occupant : U.S. go home.
Ici, en Tunisie, les américains font profil bas : l'ambassade est construite sous terre à 95%, il n'y a aucun drapeau, aucun panneau.









Voir les commentaires

2007-06-28T20:42:33+02:00

quel souk !

Publié par undetension
Déjà jeudi 7, et toujours pas de night in tunisia en vue, tant pis, l'après-midi dans la médina valait le déplacement.
L'animation des souks est vraiment incroyable, cela vaut vraiment le coup de marcher, piétiner, quitte à rentrer fourbu à l'hôtel et à ne pas ressortir le soir.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog