Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2012-08-30T23:25:00+02:00

Oslo, 31 août

Publié par undetension

oslo-31-aout.jpg

 

Vous savez, Oslo, c’est cette ville que certains journalistes situent en Finlande. Eh bien si vous ne prévoyez pas d’y passer des vacances, vous pouvez regarder ce film : la ville y est d’une laideur qui ferait passer Brest pour une belle cité. Si vous ne prévoyez pas de vous suicider, idem, vous pouvez regarder ce film. Aujourd’hui plus particulièrement, puisque nous sommes le 31 août, et que l’action se déroule ce jour là, dans une capitale de la Norvège déserte. Ambiance de plomb, pourtant on accroche, à cause de la justesse du ton, de la retenue, de la subtilité des dialogues : dans le genre le héros est désespéré, c'est nettement meilleur qu' A perdre la raison.

Voir les commentaires

2012-08-30T06:53:00+02:00

Le Fur incarne le futur

Publié par undetension

le-fur.jpg

 

Les jeux paralympiques viennent de s'ouvrir à Londres, et l'on remarque que la presse leur accorde une place plus importante qu'auparavant (cette semaine, L'Equipe a consacré deux pleines pages à Marie-Amélie Le Fur !).

 

marie amélie le fur


La société ne cache plus le handisport, et c'est tant mieux. Les athlètes posent devant l'objectif et assument complètement leur corps. C'est courageux. Et beau.

 

amelie-le-fur-london-2012.jpg


Par rapport à nous les valides, ils n'ont rien "en moins", ils sont entiers, comme l'incroyable Philippe Croizon. Ils ont plutôt "plus" de choses : de détermination, d'enthousiasme...même si tous ne sont pas irréprochables (pratique du "boosting"...)

 


Philippe-Croizon.jpg

 

Au moins un point à améliorer dans le futur : la retransmission télévisée d'épreuves handisport. Parce qu'ils le valent bien.

 

cecifoot.jpg

 

 

 

avellana-london-2012.jpg

Voir les commentaires

2012-08-29T05:42:00+02:00

savoir raison garder

Publié par undetension

a-perdre-la-raison.jpg

 

La critique est unanime, dithyrambique, c'est le meilleur film actuellement sur les écrans ! Euh...ben...J'suis pas, mais alors pas du toute d'accord. Sauf sur un point, l'interprétation magistrale d'Emilie Dequenne. Pour le reste, ça m'a laissé de marbre. Puis perplexe au moment du dénouement, parce que je n'ai trouvé nul motif permettant d'expliquer le geste dramatique final : toute l'histoire, depuis la première image, tendant vers ce dénouement, c'est gênant. Le scénario n'est pas crédible, et trop univoque.

Voir les commentaires

2012-08-28T05:29:00+02:00

sur un demi-siècle, une vision saisissante du changement d'époque économique au tournant du siècle

Publié par undetension

La croissance, c'est fini !

 

UsHistory.png

 

Il s’agit du taux de croissance annuel moyen du revenu des ménages, sur la période, par quintile de revenu (les 20% les plus pauvres, puis les 20% suivants, etc.) et pour les 5% les plus riches.

 

On peut y voir beaucoup de choses :

 

* la forte croissance d’après la seconde guerre mondiale, avec une tendance à la réduction des inégalités (surtout sur 1950-1960), les taux de croissance étant d’autant plus fort que les revenus sont faibles,

* la crise des années 1970 (les chocs pétroliers pour aller vite), avec des taux de croissance faibles mais malgré tout positifs, et la crise actuelle, d’ampleur beaucoup plus forte, avec des taux de croissance tous négatifs,

* la très forte montée des inégalités sur la période 1980-2000, avec cette fois des taux de croissance du revenu des ménages d’autant plus forts que les revenus sont forts. Les 20% les plus riches s’en sortent bien, les 5% encore mieux, si on avait les chiffres pour les 1% ou les 0,1%, ce serait encore mieux pour eux.

 

 extrait d'un article économique sur les Etats-Unis intitulé "soixante ans d'histoire économique en un graphique"

Voir les commentaires

2012-08-26T22:25:00+02:00

plou j'y vais, plou j'apprécie Plou

Publié par undetension

Ploudal12--4-.JPG

 

 

Portsall n'est pas une commune : c'est Ploudal'. La fameuse Ploumazout (à côté de Trégasoil) de 1978, après le naufrage de l'Amoco. Personne ne prononce en entier, Ploudalmézeau, ni d'ailleurs Amoco-Cadiz.

 

Ploudal12--7-.JPG


 

Ploudal12--2-.JPG


La durée optimale d'un court séjour à Portsall est de trois jours. Arrivée dans la nuit du jeudi après le travail, et achat de délicieux produits régionaux le vendredi matin, jour du marché à Ploudal'.

 

 

Ploudal12--6-.JPG

 

Ploudal12--1-.JPG

 

Ploudal12--8-.JPG

 

Impossible de résister à la charcuterie, aux huîtres, au crabe dormeur, et, hummm, le summum : le kouign amann...Ne pas venir ici pour faire un régime.

 

Ploudal12--5-.JPG

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog