Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2015-07-30T05:15:03+02:00

personne ne se souvient plus quel film a gagné la Palme d'or 2014 !

Publié par undetension
personne ne se souvient plus quel film a gagné la Palme d'or 2014 !

L'an dernier au festival de Cannes, presque tout le monde voyait le canadien Mommy gagner, mais un obscur film turc l'a relégué au second plan avec un Prix du jury. Dommage, Mommy méritait cent fois la distinction suprême. Car c'est un miracle de poésie, d'engagement, d'originalité, de vitalité, d'inspiration, et porté par des musiques variées parfaitement choisies.

Film coup de cœur autant que coup de poing, centré sur une famille monoparentale déglinguée mais vivante, si vivante : formidable !

personne ne se souvient plus quel film a gagné la Palme d'or 2014 !

Voir les commentaires

2015-07-28T04:33:41+02:00

la vie des noirs compte !

Publié par undetension
la vie des noirs compte !

Indignez vous ! La parole est aux Américains à peau noire, dont le sort est si peu enviable qu'ils doivent crier sans arrêt : "la vie des noirs compte" !

Là-bas, ils disent black lives matter.

la vie des noirs compte !

Car ces derniers temps, entre bavures policières, émeutes (Ferguson, Baltimore) et la tragédie de Charleston (9 paroissiens noirs tués par un blanc dans une église), oui, il y a vraiment de quoi être indigné et de rentrer dans une colère...noire !

la vie des noirs compte !
la vie des noirs compte !

B. Stevenson brillant avocat ayant passé l'essentiel de sa carrière à combattre l'iniquité du système judiciaire américain envers les minorités et les pauvres est bien obligé de constater que :

la vie des noirs compte !

« l'esclavage n'a pas été aboli en 1865, il a évolué

 

(…) Nous n'avons jamais vraiment essayé de régler ce problème. Je suis sincèrement convaincu que ce pays a toujours refusé de parler de l'héritage de l'esclavage. Peu de gens mesurent à quel point le passé esclavagiste des Etats-Unis est destructeur, omniprésent et handicapant.

Tous le discours sur la suprématie blanche a commencé à se développer à l'époque de l'esclavage. Cette théorie était nécessaire pour permettre aux chrétiens blancs de posséder d'autres êtres humains, sans culpabilité. Nous avons construit tout un discours sur la différence entre les races pour maintenir l'esclavage dans ce pays, et il a été adopté aussi par des gens qui ne possédaient pas d'esclaves. Ce discours de la différence raciale a véritablement fait des ravages dans notre société. (…)

la vie des noirs compte !

(…) On ne peut pas comprendre les défis d'aujourd'hui si on fait l'impasse sur la grande migration, les violences et la terreur qui ont poussé les Africains-Américains dans des villes où ils n'ont jamais reçu l'aide et l'attention dont ils avaient besoin pour se remettre du traumatisme qu'ils avaient vécu". (...)

Extraits de The Marshall Project, traduit dans Courrier international du 9-07-2015

la vie des noirs compte !

G. Younge, journaliste britannique du Guardian, qui vient de passer douze ans aux Etats-Unis, a lui aussi eu tout le temps de constater le racisme ambiant. Un pays si ségrégué que non seulement il n'y a « jamais rencontré un Africain-Américain qui pensait pouvoir s'offrir les avantages dont jouissent les Blancs », mais qu'il n'y a même « jamais vu un Africain-Américain qui pensait pouvoir échapper aux désavantages d'être noir ».

la vie des noirs compte !

Légende : the dream of reconciliation

la vie des noirs compte !

Légende : on a les mains en l'air, ne tirez pas (hands up, don't shoot)

la vie des noirs compte !

Impossible de rêver à une réconciliation. Peut-être même est-on à la veille d'un nouvel embrasement, comme le pays n'en a pas connu depuis un demi-siècle ?

la vie des noirs compte !

Le temps passe, et les comportements violents des blancs envers les noirs persistent.

la vie des noirs compte !
la vie des noirs compte !

Voir les commentaires

2015-07-27T05:05:26+02:00

blague à samba

Publié par undetension
blague à samba

Les critiques sont étonnamment tranchées, entre ceux qui aiment, et alors ils aiment alors beaucoup, passionnément, et ceux qui n'aiment pas, et alors ils n'aiment pas du tout.

Pas de juste milieu. Je ne me retrouve donc nulle part, puisque j'ai une opinion modérée sur cette comédie ! Voilà un petit film sympa, qui décrit malheureusement la réalité, mais c'est nettement moins enlevé et réussi qu'Intouchables.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog