Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2016-10-30T07:47:00+01:00

«Coucou Jean-François Copé ! Ça se gave bien, en haut lieu, ça se gave bien»

Publié par undetension
«Coucou Jean-François Copé ! Ça se gave bien, en haut lieu, ça se gave bien»

Indignez vous !
La parole est à un homme de terrain qui connaît bien la vraie vie, Baptiste Beaulieu, médecin généraliste

 

[contexte : le médecin regardait une vidéo de Jean-François Copé parlant ainsi des manifestants de Nuit debout  : « Ils sont complètement déconnectés de la réalité. » Indigné, ce praticien prend alors la plume]

 « Coucou Jean-François Copé, l’homme qui pensait qu’un pain au chocolat coûte 15 centimes !
Coucou ! Je m’appelle Baptiste, je suis médecin généraliste et, l’été dernier, j’ai vu en consultation un vieil homme. Il ne payait pas de mine. 80 ans bien tassés. Il vient pour un renouvellement, trois fois rien. On parle un peu lui et moi. HAD, FNASS, SSID, bla-bla-bla, on se perd dans les acronymes.
En gros, il s’occupe de son épouse en fin de vie. 40 ans de vie commune. Ils touchent une petite retraite, tous les deux. C’est trop pour la CMU, pas assez pour offrir un cadeau à leur petit-fils à Noël. Il me dit ça en triturant un trou dans sa veste. Il touchait une aide spéciale pour les changes de son épouse, mais le gouvernement l’a supprimée. Alors il se débrouille : il met des chiffons dans la culotte, qu’il nettoie ensuite.<< Mais ce n’est pas efficace comme des vraies couches. C’est ma femme, et lui faire “ ça ” avec “ ça ”, c’est pas bien, non, c’est pas bien. >> qu’il dit en secouant la tête.
Cela dure un 1/4 de seconde, mais je le vois, moi : le regard du vieux se trouble. IL SE TROUBLE. Je l’entends murmurer :
<< Je me sens indigne. >>
[…]
Finalement, ce patient s’en va. Le suivant me pose un lapin. 15 minutes de rab’. Je surfe sur le Net en attendant. Tombe sur des articles qui parlent voyage ministériel à 14 000 euros pour un “ match de foot à Berlin ” (coucou Manuel Valls), note de taxi à 400 000 euros pour une responsable culturelle (coucou Agnès Saal). Ça se gave bien, en haut lieu, ça se gave bien. Et la voix du vieux revient, elle résonne entre les quatre murs du cabinet, elle chevrote.
<< Je me sens indigne. >>

J’ai comme un haut le cœur tout à coup et je m’entends penser : “ Putain de merde, Baptiste, on vit quand même dans un monde sacrément violent. ”
Chaque jour passe et, chaque jour, je vieillis dans ma tête. Si vous saviez comme je suis en colère et comme je suis vieux… Parfois, j’ai comme des envies de casser le monde. J’espère que j’arriverai à toujours vous raconter des histoires drôles. Des histoires sans violence, des histoires sans colère.
Et sans “ vieillards indignes ”.

Baptiste »

article paru dans rue89 du 25-10-2016


*                  *

 

Depuis 2012, ce Copé n'a décidément rien fait de bien ! Son surnom, Le Pen au chocolat, n'a donc pas fait un four !



«Coucou Jean-François Copé ! Ça se gave bien, en haut lieu, ça se gave bien»

Enfin, pour ceux qui trouvent ce mec à la fois cassant et puant, une autre belle formule : le "bris" de Meaux

Voir les commentaires

2016-10-29T04:25:00+02:00

Le populisme a le vent eu poupe, marine oblige

Publié par undetension

 

Pour les Anglais, le F.N. a déjà gagné une bataille : celle des idées. Certes, le french bashing est habituel outre-Manche...

Le populisme a le vent eu poupe, marine oblige

...mais là, nos voisins ont visé juste : c'est Marine qui fixe les thèmes du débat de la prochaine présidentielle. Comme l'autre candidat-populiste célébrissime du moment, Donald.
Triste époque.

Voir les commentaires

2016-10-27T05:44:00+02:00

Enfoncer volontairement sa propre boîte! Extension du domaine du management (2/3)

Publié par undetension

Il mènerait un vaste programme de rachat de ses actions Vivendi. Plus Canal se casse la gueule, plus l'action est basse, plus il peut racheter les actions moins chères et devenir en fin de compte le premier actionnaire (c'est ce qu'il avait fait à Havas et ce qu'il est en train de faire à Ubisoft) et donc le "patron". 

Ce capitalisme là fait froid dans le dos ! Pourtant, c'est bien l'hypothèse des journalistes (ex-Libé) du site les jours, qui viennent d’enquêter sur la manière (un raid pour le moins violent !) dont Bolloré s'était emparé de Canal +, dans leur livre, "L'Empire. Comment Vincent Bolloré a mangé Canal+". Un constat très complémentaire de celui dressé par Aude Ancelin.

Enfoncer volontairement sa propre boîte! Extension du domaine du management (2/3)

- Comment décririez-vous son système ?
- On commence par faire des coupes dans la direction de la rédaction, on met des gens incompétents - c'est une spécialité de Bolloré - pour remplacer les évincés, on laisse la chaîne aller à vau-l'eau et, comme les nouveaux sont infichus de diriger, c'est l'équipe déjà en place qui bosse ; il n'y a pas de projet mais une perte d'audience et, au bout du compte, on dit : "Les gars, vous perdez de l'argent, on va supprimer des postes"…(…)
- Depuis le 26 septembre, certains programmes de Canal sont repassés du crypté au clair, les audiences du "Grand" et du "Petit Journal" continuent de chuter, Canal perd des abonnés (…)
- C'est la première fois que Vincent Bolloré se frotte à des particuliers. Pour Autolib', il s'adresse à des municipalités, pour ses activités portuaires, à des Etats. Il ne sait pas parler à des abonnés.
Sa théorie managériale - il dit lui-même "on n'est pas des Nobel" - consiste à s'entourer de gens fidèles plutôt que de gens compétents. (…) C'est l' "intégration verticale" : "le Grand Journal" est promu dans "Direct Matin"  (...), "LGJ" reçoit un invité Universal, propriété de Vivendi, l'album de l'artiste Universal devient un film produit par StudioCanal et, pourquoi pas, une comédie musicale qui passera à l'Olympia, propriété de Vincent Bolloré… Tout ça dénote une vision du monde cloisonnée. Ça peut fonctionner avec le divertissement, ça devient problématique quand on parle de culture et d'information car ce genre de synergie est inacceptable pour un journaliste. (…)

- Avez-vous eu des réactions de la part de Vincent Bolloré depuis la sortie de votre livre ?
- Non, silence radio. Nous avons pu lui parler une seule fois lors de la conférence de Canal+ parce que nous lui avons posé deux questions. La com de la chaîne est totalement contrôlée par Bolloré en direct.

extraits d'une interview parue dans L'Obs du 14-10-2016

 

*                         *

Nous avions récemment commencé à voir qui était véritablement l'homme d'affaires Bolloré, à partir de ses activités africaines.
Maintenant avec le volet médias en France, nous sommes une nouvelle fois étonnés par la dureté de ce personnage.

L'interview ci-dessus le montre sans ambage, dans ce nouvel extrait :
- Que signifie sa prise de pouvoir ?
- Elle reflète la prise de contrôle des médias par des milliardaires, c'est-à-dire par des personnes qui se soucient peu des médias.

Du coup, un documentaire télé peut être déprogrammé, parce qu'il critique une relation d'affaires du propriétaire du journal !

Ce même propriétaire est prêt à imposer un journaliste à une rédaction qui n'en veut à aucun prix !

Désormais, pour suivre le parcours professionnel d'un rédacteur en chef, passant d'un hebdomadaire à une chaîne télé, par exemple, le mieux est de connaître l'actionnaire principal : c'est parfois le même ! Bonjour l'indépendance journalistique !

Voir les commentaires

2016-10-26T05:50:00+02:00

des scènes animalières parmi les plus rares au monde !

Publié par undetension

Deuxième et troisième immersions à Darwin's arch, on ne s'en lasse pas !

Sur la vidéo, en plan fixe, l'île de Darwin elle-même, puis le site où nous plongeons, cette fameuse -et très photogénique- arche !

On commence très fort après la mise à l'eau, avec un énorme requin baleine passant juste au dessus de moi! J'ai pu déclencher mon appareil très tôt, on a donc l'impression de le voir surgir de nullepart...

J'en ai encore la chair de poule en revoyant ces images, j'étais tellement près de la queue, à un moment donné ! Une minute absolument inoubliable...

Et quelle chance d'en avoir vu un passer en dessous de moi à la plongée précédente, et maintenant au dessus ! [cliquer ici pour revoir la même scène filmée de moins profond]
Euh...comment dire ? On se sent beaucoup plus en sécurité dans le premier cas...Si on compare avec une rencontre animalière, à terre cette fois, disons avec un éléphant, par exemple, c'est pareil, je crois qu'on se sent un peu moins à l'aise si on est entre ses pattes et qu'il faut lever la tête pour voir son ventre, plutôt que confortablement assis sur son dos...

D'ailleurs, j'ai pu me rendre compte de la différence très vite, car après avoir aperçu un banc de carangues au dessus de moi, devinez quoi ? Le requin baleine est repassé ! Ou c'en était un autre, tout aussi énorme.

Plus bas que moi cette fois, de façon à pouvoir admirer son magnifique dos constellé d'étoiles, sans craindre qu'il me percute.

Les Galapagos, c'est vraiment du XXL tout le temps, pfff, géant, géant, géant...

Bien sûr, il y eut de belles choses ensuite, sur la troisième et dernière plongée sous l'arche, mais...de plus petite taille :

labres, poisson chirurgien barbier, poisson ange à barre blanche, de grands bancs de poissons créole, avant le retour de nos incontournables requins marteau !

Ensuite, attention image fugace à 2'48” du début, rarissime je vous prie de croire : du corail en pleine reproduction, oui, la fameuse ponte, jamais observée avant 1981, et ayant généralement lieu une nuit suivant la pleine lune.

Eh bien, vous savez quoi ? On s'habitue très bien à la succession de moments exceptionnels. On se sent un peu comme l'alpiniste qui monte à la suite les quatorze sommets à plus de 8000m. de l'Himalaya, et sans jamais forcer ni manquer d'air !

Après cet étonnant “nuage” fécondant, nous revenons à du connu, mais de qualité : encore des requins patrouillant au loin, puis une tortue, plein de petits labres, de poissons créole, un poisson flûte, un perroquet de face -c'est rare!-, une murène, un dernier marteau au dessus de nous, et là on se dit en remontant sur le bateau : quelle journée!

Programme hyper copieux, jamais indigeste, maintenant nous comprenons mieux pourquoi ce site est mythique.

Me croirez vous ? Le spectacle a continué après notre sortie de l'eau, avec des dauphins nageant à côté de notre zodiac, histoire de faire rentrer cette journée un peu plus dans la légende des voyages d'exception.

 

N.B.: à mi-film, sur les plans fixes séparant les deuxièmes et troisièmes plongées ici, on voyait l'île de Darwin, juste derrière l'arche, que le zodiac a pu vraiment approcher au maximum.
Historique !

 

*                 *

Alerte ! Ce monde là, celui des grands animaux marins, est menacé d'extinction par l'homme : l'exploitation irraisonnée du milieu marin équivaudrait sur la terre ferme à une déforestation multipliée par cent ! 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog