Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #new-york america catégorie

2016-07-26T05:39:03+02:00

très central, près du park

Publié par undetension
très central, près du park

Poursuite de la relecture de mes visas, avec cette fois une semaine à Manhattan. L'hôtel Empire est idéalement situé dans le Upper west side, à côté de Central Park

très central, près du park

Peu connu, il accueille pourtant régulièrement des célébrités : en 2014, c'étaient des mannequins, et auparavant les soeurs Kardashian !

très central, près du park

Bon, ça, je l'ai appris plus tard, ça n'avait aucun intérêt, sauf sans doute qu'a priori l'établissement était bien tenu.

Outre l'emplacement géographique, ce qui me plaisait, avant de partir, en choisissant comme point de chute l'Empire pour un mois de juillet, traditionnellement chaud à New York, c'est le toit terrasse (rooftop comme on dit là-bas) et...je n'ai pas été déçu !

très central, près du park

Ouvert dès le matin pour le breakfast...

très central, près du park

....et le reste de la journée et de la soirée évidemment, afin de profiter de la petite piscine et du grand téléviseur, pour voir en direct le fameux Allemagne-Brésil de coupe du monde : 7 à 1 !...

très central, près du park

...surtout que les cocktails sont fameux...

très central, près du park

...et la vue splendide.

N.B.: l'Empire diner cette fois, déjà encensé dans ces colonnes, est un établissement homonyme sans rapport avec l'hôtel, si ce n'est son insuffisante notoriété, également.
Il ne fait que de la restauration, dans le quartier de Chelsea, plus au sud. On se repère facilement à Manhattan : l'hôtel étant sur la 62è rue, et ce diner sur la 22è, on sait tout de suite qu'il y a 40 blocks entre les deux ! Soit 30 mn de voiture ou de métro, ou 45 mn de marche !

très central, près du park

New York, le 8-07-2014

Voir les commentaires

2015-04-18T06:46:27+02:00

Frick circule presque aussi bien que les capitaux

Publié par undetension

Certaines des oeuvres de la Frick collection new yorkaise sont actuellement présentées à La Haye.

L'occasion de contempler, entre autres, et sans traverser l'Atlantique, le formidable portrait de la comtesse d'Haussonville d'Ingres.

Frick circule presque aussi bien que les capitaux

Mais la toile est encore plus belle dans son écrin naturel, devant Central Park.

Frick circule presque aussi bien que les capitaux

Voir les commentaires

2015-04-17T04:42:56+02:00

Frick du sol au plafond

Publié par undetension
Frick du sol au plafond

Museum mile (Manhattan): le grand Metropolitan avait pourtant mis la barre très très très haut, avec tous ses Vermeer !

Et pourtant, le petit musée Frick voisin réussit à lui voler la vedette, avec sans doute la plus belle toile du maître de Delft, La maîtresse et la servante. L'expression suggérée (la maîtresse est presque de dos) crée une sorte d'inquiétude, d'angoisse, ou de surprise, en tout cas de mystère assez unique dans l'histoire de la peinture.

En Europe, rayon Vermeer, le Louvre ne se défend pas mal non plus, en tout cas mieux que Berlin, mais New York est au dessus de lot, devant Amserdam et Londres (il me reste à visiter Washington D.C.!).

Frick du sol au plafond

Dommage qu'à part le jardin d'hiver, il ne soit pas possible de photographier ou de filmer à l'intérieur de cette ancienne résidence de milliardaire transformée en musée. Car les tableaux sont présentés aux -somptueux- murs des pièces où vivait (le plein de) Frick.

Frick du sol au plafond
Frick du sol au plafond
Frick du sol au plafond

Voir les commentaires

2015-04-15T05:44:57+02:00

le plein de Frick

Publié par undetension
le plein de Frick

Il faut sillonner les églises et les musées de Venise pour se rendre compte du génie pictural de Giovanni Bellini.

Mais il ne faut manquer sous aucun prétexte la visite du petit musée Frick de New York, sans doute la plus invraisemblable quantité de chefs d'oeuvre rassemblés par un particulier* : le Bellini mérite à lui tout seul la visite, avec l'énigmatique Extase de Saint-François, qui crée du surnaturel en n'utilisant méthodiquement que des éléments naturels, et en soignant l'ambiance lumineuse, de façon à créer une ambiance mystique, malgré l'apparente prédominance de la représentation d'un paysage, banal en apparence, paysage qui devient sujet en soi, mais sublimé (et sublime) ici.

Bellini sollicite l'intelligence rationnelle de celui qui regarde le tableau : c'est la Renaissance, le début de la laïcisation de la société.

*lu dans la brochure du musée :

The Frick Collection is one of the pre-eminent small art museums of the world, with an exceptionally high-quality collection of old master paintings

Voir les commentaires

2014-12-20T05:49:21+01:00

N.Y.C.: voilà que je tombe dans le panneau

Publié par undetension
N.Y.C.: voilà que je tombe dans le panneau

Le plus célèbre est celui annonçant la jolie petite rue Gay, mais au second degré il ne désigne pas ici la communauté homosexuelle.

N.Y.C.: voilà que je tombe dans le panneau

Le petit Brésil, lui, désigne bien ce qu'il annonce.

N.Y.C.: voilà que je tombe dans le panneau

Les travaux sont toujours bien signalés...

N.Y.C.: voilà que je tombe dans le panneau

...tout comme les musées...

N.Y.C.: voilà que je tombe dans le panneau

...ou les écoles.

N.Y.C.: voilà que je tombe dans le panneau

Et puis avec un plan des rues en damier (à l'exception de Broadway qui serpente un peu), impossible de se perdre...

Surtout que Manhattan est une petite île étroite (21km de long, mais seulement 3 de large)

New York, du 9 au 13-07-2014

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog